Quiet quitting : tendance de fond ou phénomène de mode ?

Quiet quitting : tendance de fond ou phénomène de mode ?

Parmi les phénomènes qui interrogent le management au sein des entreprises, le quiet quitting fait une percée sur les réseaux sociaux et parmi les jeunes salariés. Le concept : lever le pied et faire le minimum, plutôt que démissionner. Il renvoie aux enjeux de bien-être au travail et de réinvention du management. Décryptage avec Adrien Scemama, responsable du site d’emploi Talent.com.

Encadrement : des cadres mais pas seulement...

Encadrement : des cadres mais pas seulement...

Qui encadre ? Des cadres, certes, mais pas seulement. C’est l’un des constats inattendus de la dernière étude de l’Insee sur l’encadrement. Globalement, en 2021, 13 % des salariés ont pour mission principale de superviser le travail de leurs collègues. Cette population d’encadrants est principalement constituée de cadres (50 %) et de professions intermédiaires (33 %) mais des ouvriers ou des employés (16 %) peuvent aussi exercer cette activité. En inversant la lecture de la situation, l’Insee note que 29 % seulement des personnes officiellement cadres ainsi que 16 % des professions intermédiaires exercent réellement une fonction d’encadrement. Les auteurs relèvent également que la croissance de cette catégorie socio-professionnelle a entraîné l’émergence de cadres experts et de techniciens non encadrants. Au final, les salariés qui encadrent le plus souvent se trouvent les agents de maîtrise de production (53 %), les cadres de la fonction publique (39…

Pourquoi le plafond des titres restaurant n'augmente pas ce 1er septembre

Pourquoi le plafond des titres restaurant n'augmente pas ce 1er septembre

C'est une mesure qui a été votée par les parlementaires : le plafond des titres restaurant doit passer de 19 à 25 euros. Mais, ce n'est finalement pas pour aujourd'hui.Il faut l’avouer, avec 25 euros de plafond pour les titres restaurant, il sera possible de se faire davantage plaisir au restaurant. Et, bonne nouvelle, cette mesure a été votée dans le projet de loi de finances avec, pour objectif de favoriser le pouvoir d’achat.

Pourquoi la CFE-CGC ne participera au lancement du CNR

Pourquoi la CFE-CGC ne participera au lancement du CNR

La CFE-CGC a décidé de ne pas participer à la réunion de lancement ce jeudi à Marcoussis du Conseil national de la refondation, annonce son président François Hommeril dans une interview aux « Echos ». « Il n'y avait pas lieu de cautionner par notre participation quelque chose qui va encore plus troubler l'équilibre et le crédit des institutions démocratiques », explique-t-il.